Troubles des apprentissages

Troubles « DYS »

Le dépistage et l’accompagnement des personnes possédant des troubles spécifiques des apprentissages est fréquent.

Dans un premier temps, il est important de pouvoir mieux comprendre le trouble et l’accepter. Ensuite, par la mise en place d’outils qui permettront à l’enfant de faciliter les apprentissages en tenant compte de ses difficultés.

Troubles du comportement, dysorthographie, dyspraxie, dyslexie, troubles dys
Troubles des apprentissages et difficulté de compréhension scolaire

L’accompagnement se situe souvent dans la suite d’un dépistage. Ainsi, le travail est alors axé sur la mise en place d’un projet permettant de repérer les difficultés et les potentialités de la personne afin d’aménager au mieux les situations d’apprentissages.

Les troubles spécifiques des apprentissages:

  • Dyslexie:

Trouble de la lecture reposant sur la difficulté d’apprentissage de l’orthographe et de la lecture. Il existe différentes formes de dyslexies: phonologique, de surface, mixte, motrice visuo-attentionnelle.

  • Dyspraxie:

Trouble de l’acquisition du développement des coordinations et des praxies

  • Dysorthographie:

Trouble de l’acquisition de l’orthographe. On note des difficultés à respecter l’orthographe des mots ou à recopier un texte. La personne se trompera sur les conjugaisons et les accords et sera en échec pour organiser des syntaxes correctes.

  • Dyscalculie:

Difficulté liée aux apprentissages du calcul

  • Dysphasie:

Trouble de l’acquisition du langage oral

  • Dysgraphie:

Problématique de lecture où la personne ne parvient pas à coordonner et organiser leur écriture. Le tracé est alors difficilement déchiffrable. Il existe différentes formes de dysgraphie: dysgraphie maladroites, crispées, molles, impulsives ou lentes et précises.

La prise en charge

Troubles des apprentissages, confiance en soi et isolement
Troubles des apprentissages, confiance en soi et isolement

Lorsqu’une personne est diagnostiquée avec un trouble des apprentissages, les questions de l‘estime de soi et de confiance en soi sont mises à mal. En conséquent, le psychologue peut alors accompagner la réflexion et le cheminement du patient sur ces thématiques. Il offre un espace de ressource à travers la parole, l’écoute et les tâches réalisées.